AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stella Lightning -- 600 years, it happen so fast...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stella Lightning
Esprit errant
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Stella Lightning -- 600 years, it happen so fast...   Jeu 11 Mar - 19:40

| IDENTITÉ
Nom : Lightning
Prénom : Stella
Surnom : La Rose
Âge : 21 ans d’apparence mais erre sur terre depuis déjà plus de 600 ans.
Date de naissance : 11 mai 1736
Sexe : Féminin
Origines : Française-Japonaise
Race : Fantôme
Rang : Esprit Errant

| PHYSIQUE
Description : Possédant une âme très forte âme, ceux qui ont le privilège (selon elle) de l’apercevoir tombe sous le charme Hybride de la lointaine période Rococo qui c’est écoulée depuis plusieurs centaines d’année et de son mélange franco-japonais. Sa peau ivoire fait ressortir ses yeux noisette bridée et ses cheveux châtain tombant sur son dos en une douce cascade bouclé. Mesurant environ cinq pied six, son poids reste indéfinie mais sa silhouette est une hymne à la perfection. Finalement, tout ses corsets et ses heures à passé à marchée avec un bouquin sur la tête aura servis à quelque chose… Selon l’angle dont elle est vue, la lumière ou la puissance du dont que certaine personne possède, sa robe antique peut paraître blanche ou rouge. Bien qu’à l’origine celle-ci soit rouge, mais le rouge étant une couleur émettant une forte vibration, est plus difficile à voir. Elle porte sur sa tête un headress fait du même matériau que sa robe décoré de dentelle et de roses.
Signes particuliers : Ses lèvres, étonnamment très pâle.

| PSYCHOLOGIE
Description : Stella malgré une politesse très accentué (Elle s’excuse même auprès des gens auquel elle se glisses dans les rêves !) adore donner la frousse aux humains autour d’elle. Que ce soit par un de ses morceaux de violoncelle bien glauque (dans les rêves seulement) ou par la douce mélodie des boîte-à-musique qu’elle ouvre en plein milieux de la nuit. Elle peut sembler parfois vaniteuse, mais elle est également un fantôme assez sympathique qui ce pliera aux exigences de la personne qu’elle hante si celle-ci lui demande de partir. Hantez n’est pour elle qu’un jeux, un passe-temps… Qu’elle affectionne particulièrement.
Ce qu’il pense des autres races : Rien en particulier. Elle sait de toute façons qu’ont ne pourras jamais ce débarrasser d’elle… Et elle en est plutôt fière.
Signes particuliers : Son ouverture face aux humains et sont son seul désire de s’amuser.
| HISTOIRE
Histoire : La mémoire part avec le temps… Seuls les fragments intenses persistent. Son père, Charles Lightning à épousé lors d’un de ses voyages au Japon, Hanako, qu’il ramena avec lui à sa terre d’origine et sa luxueuse vie de petit bourgeois. Rapidement, Hanako appris à parler le français et de leur union sortie leur unique enfant, une fille qu’ils prénommèrent Stella… Étoiles en latin…

À l’âge de quatre ans, Stella et ses parents allèrent à une petite fête. Bien sûr, les enfants seraient séparé de leurs parents et géré par les nounous de la famille des hôtes, amis cela n’empêchât pas la fillette de voir une talentueux violoncelliste… Dont elle oublia complètement le nom, quelque choses comme Vivaldi, enfin bref, passons outre. Elle fut complètement passionné et absorbée par le gigantesque violon et exprima à ses parents l’envie d’apprendre à jouer de ce fameuse instrument.

Gâtée comme elle était, ces parents ne purent refuser et elle ce concentra sur son instrument le temps de sa vie humaine. Cependant, elle dut s’en délaisser un peu à l’âge de seize ans lorsqu’elle épousa Antoine DeVerdure, un autre riche bourgeois.

Son mariage n’avait rien d’heureux. Elle n’avait marié Antoine que pour honneur familiale et économique. De plus, son mari étant toujours absent pour voyage d’affaire, elle n’avait pas put réussi à créé un lien avec lui. Elle avait parfaitement l’impression de partager son lit avec un parfait étranger.

Elle laissa le temps passer et appris vers l’âge de dix-neuf ans qu’elle était invalide à porté des enfants. Antoine monta en une colère folle lorsqu’elle lui apprit la nouvelle et la frappa en l’insultant de tous les noms et les pitreries les plus inacceptables de l’époque.

Étant femme, elle n’avait pas le droit d’avoir un amant connue, elle n’en eut donc aucun contrairement à son époux qui ne pouvait plus compter ses maîtresses sur le bout des doigts. Et lorsqu’une de ses amies du lit eut un enfant, Antoine refila l’enfant à Stella.

Lorsqu’elle eut 21 ans, la jeune femme en ayant plus qu’assez, assassina l’enfant dans son lit alors âgée de deux ans et cacha le cadavre sous son lit et la meurtrière s’y cloîtra aussi pendant deux jours, jusqu’à ce que son « bien-aimé » mit la tête sous le lit pour chercher la cause de l’âcre de la mort.

Stella lui creva les deux yeux au même moment et s’élançât sur lui alors qu’Antoine ce tortillait de douleur à même le sol en dessinant une longue traînée de sang. La futur-veuve lui tranchât la gorge et le regarda ce vider de son sang. Elle ce sentait à ce moment étrangement bien.

Après s’être délectée de la mort d’Antoine, elle fit appelée une calèche et y monta avec son violoncelle. Elle demanda à ce que la calèche retourne au domaine alors qu’elle et son instrument aurait franchis le boisée.

Après une longue et épuisante marche, elle atteignit enfin son objectif ; un étang très creux, l’endroit même où elle avait planifiée son meurtre. Elle joua son propre requiem et par la suite attacha à son pied droit un boulet de prisonnier qu’elle avait déposé ici il y avait maintenant plus d’un mois.

Elle attacha à sa main gauche le manche de son violoncelle puis, marchant avec peine, elle joint l’étang. Elle lançât avec peine son boulet dans l’eau et le sentit glisser avec son pied vers le fond de l’eau puis elle souri.

Enfin la délivrance

Elle ce trouva à errer depuis un temps qui semble indéfinis, entre différentes ères à s’amuser dans les esprits des gens, à leur murmurer de douce chanson et à écrire avec de gros crayon sur les mûrs des gens : « Requiem ». 600 ans de pur plaisir, et encore reste à venir…
Famille : Elle avait une mère, Japonaise et plus belle que les fleurs qui éclots dans les cerisiers. Son père, un homme bien foutue et sympathique personnage. Son époux, une crapule que ce soit physiquement ou psychologiquement et… Son violoncelle, son confident, son meilleur ami.

| AUTRES
Armes : Aucune. À quoi est-ce que ça pourrait bien lui servir ?
Pouvoirs :
• Prendre temporairement place dans un corps vivant
• Communiquer avec les vivants par leurs rêves
• Télépathie entre ceux de leur race
• Lors d’émotions très fortes, ils peuvent déplacer des objets, des courants d’air

| DIRTY LITTLE SECRETS
Orgueil
Quelle est la pire chose que vous croyez pouvoir pardonner ? L’infidélité
Votre plus grande fierté: Mes nouvelles habilitées
Votre plus grande erreur : Avoir épouser Antoine
Votre plus grande humiliation : Avoir passer devant Dieu au bras de cet homme
Ce qui pourrait vous arriver de plus honteux : Ne pas réussir à effrayer une personne.
Gourmandise
Faites-vous attention à votre alimentation, en temps normal ? Non, jamais. Du fait que je ne mange plus, mais je n’y ai jamais fait attention…
Aimez-vous boire ? J’aimais boire… Je m’en ennui énormément.
Votre odeur préférée ? : J’hésiterais entre celle de la rose et celle de la brume..
Votre péché gourmet : Les tartes à la cerises
Qu'aimeriez-vous manger qui serait inavouable ? Des ails de papillons…
Jusqu'où iriez-vous pour combler votre faim ? : Tuer mon mari… Mais ça… C’est trop facile…
Avarice
Êtes-vous, au naturel, une personne généreuse ? Ca dépend toujours dans quoi ce joue ma générosité…
Qu'aviez-vous du mal à partager quand vous étiez enfant ? JAMAIS ! J’avais tout ce que je voulais.
À quoi vous attachez-vous le plus facilement ? Un nouveau violoncelle
Que n'aimeriez-vous pas vous voir faire pour protéger un bien ? Le vendre
Colère
Qu'est-ce qui vous irrite le plus chez les autres ? Ils n’ont pas le même sens de l’humour que moi…
Qu'est-ce qui vous irrite le plus chez vous ? Je ne sais pas exactement ce que sais que d’aimer.
Votre réaction habituelle face à la contrariété : Soupirer
La réaction que vous ne voudriez pas avoir face à une contrariété : Hurler au visage d’une personne. Ca ne fait pas très Lady ni courtois…
La chose sur laquelle vous passez le plus souvent vos nerfs : Les rêves d’enfant…
Vous êtes du genre à hurler, à crier ou à tout casser ? Du genre à restez calme.
Luxure
Votre rapport avec votre sexualité : C’est un devoir et non un plaisir.
Qu'est-ce qui est le plus souvent à l'origine de votre désir ? Les beaux corps.
Croyez-vous que le l'érotisme est en lien avec l'amour ? Tout à fait
Votre fantasme avec lequel vous vivez quotidiennement, que vous assumez : Couchez avec une célébrité…
Votre orientation sexuelle : Hétéro dans ma vie humaine, mais Bi depuis que j’ai passer une nuit avec une lesbienne et sa partenaire… Et je dois avoir trouver l’expérience… Intéressante…
Votre fantasme inavouable : La masochisme… Ça n’existait pas à mon époque et je suis curieuse…
Le fantasme inconnu : Passer la nuit avec un vampire…
Nommez quelques personnes qui font partie de vos fantasmes : Personne en particulier… Seulement quelques personnes croisées par hasard en rêve.
Envie
Quelle estime avez-vous de vous-même ? Très haute ! Je suis belle, intelligente, forte… (Vous venez de la perdre pour quelques minutes là j’crois…)
Que feriez-vous, dans l'extrême, à une personne plus belle que vous ? Je prend place dans son corps vivant… Et la force peut-être à ce suicider…
Qu'enviez-vous à votre entourage ? Absolument rien ! Les autres ne savent pas ce qu’ils manquent !
La personne que vous admirez le plus : Antonio Vivaldi
La personne que vous enviez le plus : Marie-Antoinette, pour l’avoir déjà rencontrez
Quelque chose que vous possédez mais que vous détestez : Ma bague de fiançailles
Paresse
Supportez-vous la pression ?Aucunement, je fait ce que bon mes emble, quand ça me chante !
Supporteriez-vous de vivre dans un endroit mal tenu ? J’en ai vue de toutes les couleurs pendant mon errance vous savez.
Aimez-vous sortir ? Je n’en ai malheureusement pas le choix… Faux bien ce trouver de nouvelles victimes…
Êtes-vous quelqu'un de stressé ? Absolument pas…
Quel serait, pour vous, le comble de la paresse ? J’ai un peu perdu le sens du mots paresse…

| VOUS
Pseudo/prénom : Ont me voit souvent avec le prénom de Stella, mais change souvent les noms. Passons outre, je m’appelle Sarah Smile
Sexe : Féminin
Âge : 14 ans et gore à souhait
Votre niveau moyen de disponibilité : 5 jours semaine
Comment avez-vous connu le forum ? Un lien de partenariat sur le Neko-World
Vous en pensez quoi ? Vous croyez au coup de foudre ? Pas moi, sauf pour des forums comme ceux-ci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Xitaniel
Démone de la luxure - I'll teach you about lust
avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Stella Lightning -- 600 years, it happen so fast...   Ven 12 Mar - 0:06

Eh bien je suis très content que le forum vous ait foudroyé, mademoiselle.
Vous vous laisserez, j'imagine, séduire par nos nombreux plaisir.
Puis-je me permettre de vous demander seulement deux choses :
1. Pour le rp, soignez un peu plus votre orthographe. Certaines coquilles m'ont sauté aux yeux.
2. Pensez à valider votre avatar. (la taille)

Et voilà Smile
Validée. Amusez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.black-dahlia.purforum.com
 
Stella Lightning -- 600 years, it happen so fast...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» Stella griffon x caniche de 6 ans (dép 29)
» Si longtemps! [Stella]
» So fast so furious
» new dg lightning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloodstained Ground :: Avant tout :: Présentations :: Fantômes-
Sauter vers: