AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jakellen Carlson; toujours en vie...[100%...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jakellen Carlson; toujours en vie...[100%...]   Mer 7 Oct - 21:28

| IDENTITÉ
Nom : Carlson
Prénom : Jakellen
Surnom Jake, Jakel
Âge : Tout dépend de la race. Les hommes sont des créatures mortelles et faibles. Les sorciers et les lycans vieillissent beaucoup plus lentement mais finiront un jour par mourir de vieillesse. Les démons, les vampires et les fantômes peuvent avoir n’importe quel âge. J’ai 41 ans
Date de naissance : Ne précisez pas l’année. 19 aout
Sexe : Masculin
Origines : Est-ce que votre personnage vient de la ville ou de l’extérieur ? De la ville
Race : Humain, fantôme, sorcier, lycan, vampire ou démon. Lycan
Rang : Quel est son statut au sein de sa race, ou du forum. Voir la liste des statuts disponibles. Je ne crois pas avoir un grand statut au sein de ma race.

| PHYSIQUE
Description : Dix lignes minimum.
Je suis un homme ordinaire. Excusez-moi. J’étais un homme ordinaire. Mon physique n’a pas tellement changé, je dois certainement être plus fort, plus trapu, je ne sais pas, je n’ai pas tellement l’occasion de me regarder dans un miroir dernièrement et je dois avouer que j’aurais peut-être bien peur de ce que j’y trouverais. J’étais beau, j’exerçais un métier tout de même étrange vu ce que je suis devenu. Je suis un dresseur de bêtes sauvages… Oui ce n’est pas très commun. Parlez-moi de loups, de lions, de chiens, de tigres… Mais lorsqu’il est question de ma propre condition, je suis totalement perdu. J’ai tout de même dû me tenir en forme vu le métier que j’exerçais. J’ai une bonne force dans les bras, mais peut-être pas celle qu’un Lycan devrait avoir, puisque je ne me suis pratiquement jamais transformé et que l’on ne m’a jamais réellement laissé l’occasion de prendre conscience de mes nouvelles capacités. J’ai les yeux verts, les cheveux noirs… Et quelle importance est-ce que mon physique a maintenant? Tout, parce que l’endroit où je me trouve, c’est la jungle. Parce que la déchéance porte un nom; Lady Xitaniel.

Signes particuliers : Facultatif.
Un tatouage en forme de coup de griffes sur ma nuque. C’était pour le premier tigre que j’ai dressé. Une histoire de mecs. Il parait que cela représente autre chose, peut-être le signe d’un gang, malgré ma piètre allure, Lorsque qu’un autre Lycan aperçois ce signe, il me laisse généralement tranquille.

| PSYCHOLOGIE
Description : Dix lignes minimum.

Je ne suis pas fou, je ne suis pas violent. Et pourtant, pourquoi ais-je besoin de me le répéter à chaque jours? À chacune des minutes de ma misérable existence? J’ai un besoin, une envie viscérale de tuer. Comme si je ne pouvais pas m’en sortir sans le faire. Sans assassiner quelqu’un. Pourtant, ne suis-je pas la personne la plus douce au monde? Je suis naïf, à l’écoute, calme et sincère. Alors pourquoi aurais-je besoin de commettre un meurtre? Bon sang, j’ai besoin d’aide. J’ai l’impression de m’embrouiller, de modifier ma personnalité un peu plus à chaque jour. Je suis devenu un être imprévisible et agressif, et pourtant terriblement adorable et présent. Je ne sais plus que croire, que penser. Je dois partir d’ici et pourtant je n’y arrive pas, parfois je n’en ressens même pas l’envie.
Je ne suis pas fou, non, alors qu’est-ce qui m’arrive?

Ce qu’il pense des autres races : Deux lignes minimum pour chaque race.

Je ne connais pas d’autres races outre les Humains et les Lycans. Alors je vais me contenter de ce que je connais. J’ai été humain durant 38 ans. Je croyais bien les connaitre et pourtant. Depuis que j’ai été transformé je suis devant une race sadique et cruelle intéressée uniquement par le pouvoir et l’argent. Je ne pourrais jamais supporter de redevenir l’un des leurs. Lorsqu’il est question des Lycans, je ne sais trop que penser. Il me semble que tous ceux que j’ai rencontrés devaient obéissance comme moi à un humain, alors la seule opinion que j’ai d’eux est qu’ils doivent leur agressivité aux combats qu’ils doivent livrer quotidiennement. Mais je me rends compte que j’ai des envies, de nouvelles envies à chaque jour… De meurtre, de sang, de chaos. Cruels ou pas, nous sommes des bêtes…

Signes particuliers : Facultatif. Mon esprit ressemble à un immense brouillard… Je crois que même Lady Xitaniel ne sait pas comment s’y retrouver parfois, alors peut-être qu’elle me garde auprès d’elle parce que je l’intrigue et qu’elle veut jouer avec moi, qui sait…

| HISTOIRE
Histoire : Dix lignes minimum.

« Ce fichu collier… Si je pouvais seulement le retirer… »
1…
2…
« Non! »
Je finissais toujours par me dégonfler. Abandonner la partie. Si je retirais cette chose, j’y laisserais également ma peau. Il m’arrive de vouloir mourir. Mais jamais je ne pourrais passer à l’acte. De la lâcheté ou un instinct animal de survie. À vous de voir. Sauf que si je reste une seconde de plus dans cet endroit avec Elle je tire sur ce collier, croyez moi! Admettons que je ne ferais jamais une telle chose. Elle serait trop contente. Un spectacle de plus que de me faire exploser la cervelle. Ça attirerait des gens. Et ça lui plairait, j’en suis certain. J’étais l’animal, rien d’autre d’une carnavalienne, d’une pétasse, tout ce que vous voudrez. Une humaine toutefois, rien de plus. Mais je n’ai pas toujours été une bête, sinon je serais bien plus fort, sinon je ne resterais pas ici à la mépriser un peu plus chaque jour. Puisque je trouverais le courage de tirer sur la seule chose qui devrait me retenir ici. Son regard de braise me regarde alors que mes deux mains sont posées sur l’amulette.

« Fait-le. »
Je ne réponds rien, mais je retire mes mains. Elle s’approche de moi. Elle glisse ses doigts sur la peau de mes joues.
« C’est rude, c’était tellement doux avant… » murmura-t-elle, comme si elle me regrettait.
« Tu ne me touchais pas avant. » dis-je catégoriquement.
Son regard n’a plus jamais croisé le mien. Cette remarque eu l’effet désiré, je connaissais ma femme mieux que personne après tout. Mais l’avais-je réellement connue? Après tout, je ne savais pas que derrière cette femme si douce et adorable se dissimulait une véritable monstruosité, sadique et rancunière. Elle est en colère parce que j’ai sauvé cette fillette, parce que je me suis transformé à la place de cette enfant. Maintenant, elle ne voudrait surtout pas me voir partir. Je ne suis jamais sorti dehors sous ma nouvelle forme. Je n’ai jamais connu l’extérieur avec mes nouveaux sens. Je suis un louveteau avec un esprit d’homme dans la quarantaine. J’ai sauvé la vie d’une gamine et je me suis vu mordu par un loup-garou. Ce que je regrette pourtant le plus dans cette histoire c’est d’avoir bien mal connu la personne avec laquelle j’avais décidé de partager ma vie.

[…]

« Porte le Jake… Tu te sentiras mieux… »
Elle a beaucoup pleurée. Je l’ai entendu. Je ne comprenais pas à ce moment là que c’était parce qu’elle avait perdu un mari, que maintenant elle ne pourrait plus me traiter avec humanité. Je ne connaissais pas ma femme, elle n’était pas ce que je croyais qu’elle était. Je dois vous avouez que je ne sais toujours pas ce qu’elle est. Mais je ne crois pas qu’elle est humaine maintenant que je suis un Lycan. Je crois en toutes sortes de choses. Je crois également que je suis maudit. Je suis devenu un loup-garou parce que je suis sorti un soir de pleine lune. Un cri m’avait éveillé et malgré la réticence de ma femme j’étais sorti pour porter secours à la personne en détresse. Je ne comprenais pas pourquoi elle voulait tant m’en empêcher. Je ne connaissais rien à l’existence des Lycans, je dois avouer que j’étais peut-être un peu Naïf, heureux j’imagine. Je n’ouvrais pas les yeux sur ce qui m’entourait. Elle avait un Cirque, en était propriétaire. Et moi, l’aveugle que je suis J’en suis évidement tombé amoureux. Je me chargeais naturellement de ses bêtes. Je pouvais leurs faire faire toutes sortes de choses et encore plus puisque je voulais l’impressionner. Nous en sommes rapidement venus à échanger plus que des cordialités, et sans que je n’aie le temps de me poser de question nous étions déjà mariés. Mais je vous ai dit qu’elle était pour moi la femme parfaite jusqu’à ma transformation? Que c’est-t-il passé? Je suis devenu un de ses animaux qu’elle se plaisait à exhiber devant les spectateurs. Comme si elle ne pouvait échapper à son rêve d’avoir un Lycan. Un jour elle a fait l’erreur de me retirer le collier, l’amulette qu’elle m’avait remise peu de temps après ma transformation. Ce qui me retirait toute force, ce qui me retenait à elle. Vous rendez-vous simplement compte de l’intensité de la situation? Je suis passé d’un état de faiblesse à une force que je ne connaissais même pas.

Je l’ai tuée.
J’ai commis mon premier meurtre cette soirée là. C’était la pleine lune.

Je n’ai pas gouté à la liberté très longtemps. Jamais je n’aurais cru que les humains pouvaient être aussi répugnants. Il ne me semble pas avoir été une telle ordure. J’ai rencontré un homme. Quelques jours après ma première pleine lune libre. J’ai vécu une nuit extraordinairement effrayante. J’ai eu l’impression, l’espace de quelques heures que la vie m’appartenait. Que j’étais le maître du monde. Mais lorsque la lune céda place au soleil et que je fus vidé de toutes mes maigres forces. Vous comprendrez que j’ai cru mourir. J’avais tué ma femme, j’avais prit plaisir à le faire. Je n’avais pas été moi-même. Lorsque je revins dans la ville, il ne fallut que quelques heures pour que l’on m’attrape.

Après tout, je vous expose ma situation. Ensanglanté, vêtements déchirés, faible le lendemain d’une pleine lune. Il fallait tout de même être aveugle pour ne pas se rendre compte de ce que j’étais. L’on me fit de nouveau porter le talisman, et l’on me conduisit au Fight Club. Je suis devenu un esclave, un animal que l’on exhibait. Je ne sais pas si vivre sous la direction de ma femme était plus cruel que cela, mais je n’ai jamais autant souffert de toute ma vie. Excusez-moi, c’était avant, car maintenant je vis des choses que jamais je n’aurais dû vivre. Toutefois, j’ai toujours eu l’impression que l’on ne voulait pas combattre contre moi, que l’on me craignait et je n’en comprends toujours pas la raison. Ce tatouage derrière ma nuque est à l’origine de tout… Mais il faudrait m’expliquer. Je ne suis pas le plus fort, je ne suis pas le plus intelligent, et pourtant, j’ai gagné des combats que j’aurais dû perdre…

Le fait étant qu’un jour, je ne remis plus les pieds là-bas. L’on ne m’explique pas beaucoup les choses, vous comprendrez. Mais je crois que c’est un échange contre de bon services. Je n’en sais rien. Bref il n’avait pas de fric, je suis l’argent. Si je passais pour un bon combattant l’on se rend rapidement compte que je ne suis pas exactement la même personne lorsque je ne suis pas entouré de Lycan. Mon tatouage semblant allumer uniquement ses derniers. Maintenant je suis au côté d’une personne que je souhaite intensément tuer. J’ai l’impression qu’elle le sait, et qu’elle aime cela. Je ne porte pas de collier, mais je ne peux pas, ou bien je ne veux pas partir. Je suis tellement perdu et que j’ai l’impression d’être complètement fou.
Mais je ne suis pas fou… Pas encore.

Famille : Cinq lignes minimum.

Ma famille? Il n’y a rien à savoir sur celle-ci, rien de prestigieux. Il y a plus à savoir sur ma femme que sur mes parents, alors je vous épargnerai mes gênes ennuyeux. Ma femme s’est servie de moi. Elle m’a exhibée comme un animal de foire alors qu’elle a déjà été amoureuse de moi. De l’homme que j’étais oui. Mais elle ne pouvait tout simplement pas concevoir de poursuivre sa vie aux côté d’un Lycan.

| AUTRES
Armes : Le contexte social étant plutôt agressif … il est normal que ce mot vous soit commun et que vous en possédiez. C’est si vous n’en possédez aucune que vous devez vous poser des questions. Je n’en possède pas. Mais j’aimerais tant en avoir une. Je ne sais pas si je pourrais m’en servir contre elle toutefois.
Pouvoirs : Allez-y selon votre race. Les humains n’en ont pas, car alors ils seraient sorciers. Dans chaque section de race, vous verrez ce qui vous est attribué. Ce qu’un loup-garou a, sauf que je ne suis pas pur, et que je n’ai pas eu l’habitude de me servir de mes nouvelles capacités.

| DIRTY LITTLE SECRETS
Cette section sera principalement utile aux personnages des corrupteurs, car comme ils décèlent vos pires désirs et défauts au premier regard, les gens qui les joueront auront besoin d'y avoir accès. Répondez à ces questions dans la peau de votre personnage. Faites des réponses courtes.
Orgueil
Quelle est la pire chose que vous croyez pouvoir pardonner ? Je n'arrive plus à pardonner quoi que ce soit, je subi.
Votre plus grande fierté: Celle de ne pas m'être encore ouvert les veines.
Votre plus grande erreur : La confiance envers une personne qui m’étais chere.
Votre plus grande humiliation : Avoir abandonné ma fiancé pour servir une autre démone.
Ce qui pourrait vous arriver de plus honteux : Ne jamais m’en sortir… Abandonner.
Gourmandise
Faites-vous attention à votre alimentation, en temps normal ? Non, mais je ne suis pas friand de tout ce qui est gras.
Aimez-vous boire ? Non
Votre odeur préférée ? La mort
Votre péché gourmet : La viande…
Qu'aimeriez-vous manger qui serait inavouable ? Ma femme…
Jusqu'où iriez-vous pour combler votre faim ? Jusqu’au meurtre
Avarice
Êtes-vous, au naturel, une personne généreuse ? Oui
Qu'aviez-vous du mal à partager quand vous étiez enfant ? Rien
À quoi vous attachez-vous le plus facilement ? Une autre personne
Que n'aimeriez-vous pas vous voir faire pour protéger un bien ? Tuer, donc vous comprendrez que j’en serais capable, mais que je me sentirais coupable.
Colère
Qu'est-ce qui vous irrite le plus chez les autres La liberté
Qu'est-ce qui vous irrite le plus chez vous Mon besoin de liberté
Votre réaction habituelle face à la contrariété : De la colère, de la violence.
La réaction que vous ne voudriez pas avoir face à une contrariété : de la violence
La chose sur laquelle vous passez le plus souvent vos nerfs : Sur la première chose sur laquelle je peux me défouler.
Vous êtes du genre à hurler, à crier ou à tout casser ? Parfois oui.
Luxure
Votre rapport avec votre sexualité : Je ne suis pas le plus « ouvert » des hommes.
Qu'est-ce qui est le plus souvent à l'origine de votre désir ? Répétez la question tranquillement? Encore … Imagine la réponse d’accord.
Croyez-vous que le l'érotisme est en lien avec l'amour ? Je crois, je ne dois pas être très informé.
Votre fantasme avec lequel vous vivez quotidiennement, que vous assumez : Aimer une femme
Votre orientation sexuelle : Hétérosexuel.
Votre fantasme inavouable : La femme que je sers, mais est-ce réellement mon fantasme à moi?
Le fantasme inconnu : Le fait que je la désir réellement…
Nommez quelques personnes qui font partie de vos fantasmes : Elle
Envie
Quelle estime avez-vous de vous-même ? Moyenne
Que feriez-vous, dans l'extrême, à une personne plus belle que vous ? Je n’ai pas ce genre de pensées.
Qu'enviez-vous à votre entourage ? Leurs vie.
La personne que vous admirez le plus : Un loup-garou qui apprécie son existence.
La personne que vous enviez le plus : Idem. Mais je n’en connais pas personnellement
Quelque chose que vous possédez mais que vous détestez : Je ne possède rien
Paresse
Supportez-vous la pression ? Oui et non
Supporteriez-vous de vivre dans un endroit mal tenu ? Oui, Mais je n’aime pas, n’est-ce pas ce que je vis actuellement?
Aimez-vous sortir ? Êtes-vous quelqu'un d'actif ? Oui
Êtes-vous quelqu'un de stressé ? Oui
Quel serait, pour vous, le comble de la paresse ? Je ne sais pas, je ne suis pas réellement paresseux, bien que parfois j’aimerais ne pas me réveiller. Oh, ce n’est pas exactement la même chose…

| VOUS
Pseudo/prénom : Carl
Sexe : Fille
Âge : 19 ans
Votre niveau moyen de disponibilité : tous les jours, sauf que le temps de réponse dépend de la semaine lol
Comment avez-vous connu le forum ? devine
Vous en pensez quoi ? j’adore comme toujours ^^
Revenir en haut Aller en bas
Damah
Démon de la Gourmandise - Gros Vilain Cochon
avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 28/09/2009

More About You
Signes particuliers :

MessageSujet: Re: Jakellen Carlson; toujours en vie...[100%...]   Jeu 8 Oct - 0:17

Caaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarl !

Voilà, tu es validé monsieur [madame] Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jakellen Carlson; toujours en vie...[100%...]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Qu'il y ait toujours du soleil - Kaliska.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloodstained Ground :: Archives-
Sauter vers: