AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damah
Démon de la Gourmandise - Gros Vilain Cochon
avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 28/09/2009

More About You
Signes particuliers :

MessageSujet: L'histoire.   Mer 30 Sep - 21:38

| DON RODRIGO SPINOLA - FANTÔME

Le monde connut d’innombrables ères. J’assistais à quelques unes en âme errante et désolée, parcourant et foulant la terre, à la recherche d’un but précis qui pourrait illuminer mon existence. Je vécus mort pendant plus de cinq cent ans. En enfer. Alors que de mon vivant, je chérissais un au-delà paradisiaque. Si j’avais rejoint mon univers idéal, je n’aurais jamais assisté à l’horreur qui secoua les fondations fragiles de cette terre.

Aujourd’hui encore, alors que je me déplace d’une enveloppe à l’autre, j’assiste à une déchéance morbide, cruelle, intolérable. Je vois les Humains se détruire avec leurs machines, mutiler la nature en installant des cités métalliques et lumineuses qui brillent comme des soleils sur la surface du globe. Je vois les Sorciers se tapir sous des voiles funèbres, pratiquer leur art dans le silence confiant de la nuit et se remémorer, avec nostalgie, leur puissance d’antan. Je vois les Vampires fulminer et murmurer des malédictions à l’encontre de toutes les créatures, tandis qu’ils croupissent dans les catacombes et souterrains de la ville. Je vois les Lycans se gonfler d’espoir quant à leur avenir incertain, alors qu’ils se flétrissent de rage et rancune envers les Humains. Je vois les miens, les Fantômes, qui arpentent les lieux, vides et morts. Et je vois les Démons qui remuent dans les ténèbres, sourire à la lune et vivre pleinement dans le secret de leur existence.

Et pour l’heure, je vois les Humains régner en maître incontesté de ce monde, en tyran sadique et vil.

En seigneur absolu.

| ZORA DÜVE - SORCIÈRE

Les Humains ont craint nos aptitudes magiques, les ont jalousées jusqu’à ce germe dans leur esprit une vision, un désir, une quête, un univers utopique où leur race supplanterait la nôtre en force et en nombre. Médiocres et barbares, les Humains se sont élevés au rang de souverain sanglant, vibrants d’une envie de nous piétiner, d’embaumer leur honte de nos chairs humides. Ils rejettent sur nous, peuple fort et savant, leurs fautes et leurs faiblesses et s’alimente d’une haine ancestrale pour mener à bien leur objectif : l’extermination entière et totale de toutes les créatures fantastiques et magiques.

L’holocauste de vieilles nations, de vieux peuples, du pouvoir magnifique de la terre.

Égoïstes, ils souhaitent purifier le sol de nos existences, oublier leur passé, effacer leurs souvenirs cuisants et renverser Dieu une bonne fois pour toute. Sauvages, ils nous utilisent à leurs dépends, à leur amusement, à leur guise. Ils nous rabaissent, nous écrasent, nous surplombent, nous élimine froidement, calmement, avec une joie indicible. Ils nous emprisonnent, nous brisent, nous enchaînent, nous pourchassent avec une fureur démesurée.

Et nous offrons qu’une mince résistance. Parce que nous ne sommes plus assez nombreux. Parce que nous sommes isolés, effrayés, éperdus, éparpillés, asservis, méfiants.

Nous ne sommes plus que des individus tremblotants qui, au fond d’eux-mêmes, savourent les souvenirs d’un passé libre et d’un avenir maudit.

| IZUMO UMAYADO - VAMPIRE

Les races se méfient les unes des autres. Nous avons été ennemies depuis le commencement de l’humanité, nous nous sommes vouées des haines fébriles, des haines féroces, des haines obsessives, des haines écarlates. Aujourd’hui, les plus vieux Vampires susurrent des remèdes à la situation, mais personne n’est encore prêt à les écouter et à approuver leur proposition. Personne n’est suffisamment prêt à se rebeller contre les Humains, à s’interposer, à se battre pour notre sauvegarde et notre liberté.

Personne n’est prêt à enterrer la hache de guerre et à pactiser avec les rustres Lycans, les arrogants Sorciers, les poltrons de Fantômes, les mystérieux Démons. Tout le monde se morfond dans la solitude et le désespoir, la rancœur et le mépris.

Cependant, j’entends les souterrains gronder, cracher des gémissements furieux et blessés. J’entends les Loups s’époumoner et démontrer leur effroi. J’entends le sifflement triste des Fantômes. J’entends les murmures des Sorciers. J’entends le silence palpable des Démons. J’entends les rires des Humains. Et je me dis que c’est pour bientôt. Qu’un jour, tout va éclater, tout va se rompre. Le destin de ce monde repose sur une toile tendue qui menace de se déchirer brusquement à tout moment.

| KNÖRR TORRADR - LYCAN

Nous, les Lycans, ressentons l’étau qui se referme autour de nous. Devant nous, il y a les Humains qui nous attendent avec leurs armes d’argent, bourrées de balles d’argent ; et derrière, il y a les autres. Nous attendons tous qu’une race commette l’irréparable, qu’elle amorce un faux mouvement et qu’elle chute.

Nous sommes la cible favorite des Humains. La moitié d’entre nous sont esclaves d’un tortionnaire malade et l’autre se cache dans les forêts et les villes. Les bougres de ma race maintenus en captivité participent à des tournois sanglants de gladiateurs ou accomplissent les volontés de leur maître ou sont exhibés durant des soirées particulières.

Peu importe ce que vous êtes, les Humains voudront tôt ou tard mettre la main sur vous et vous démolir. Et ça, c’est une chose que vous redoutez par-dessus tout.


| FRANÇOIS DUMARAIS - HUMAIN

Nous sommes les privilégiés. Les divinités de ce monde. Nous avons pouvoir sur tout, de vie ou de mort. Nous goûtons à la puissance et nous en devenons ivres. Nous en demandons toujours plus. Parce que c’est trop bon. Parce que c’est rassurant. Parce que c’est euphorisant. Et les créatures, nous les dominons, nous les massacrons, nous les chassons, parce que c’est ce que réclame le destin, ce que nous réclamons comme justice, comme vengeance à tant de millénaires de peur et de sévices.

Maintenant, c’est à nous de s’élever, de frôler les cieux et de les transpercer

Nous avons tous les droits.

Nous sommes Humains.

Après tout.


| DAMAH - DÉMON

Il y a eu l’ère des Sorciers.
Il y a eu l’ère des Vampries.
Il y a eu l’ère des Lycans.
Il y a l’ère des Humains.


Pourquoi pas l’ère des Démons ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'histoire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloodstained Ground :: Avant tout :: Histoire-
Sauter vers: