AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tu pourrais être ... [pv PAUL]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kristin "Vixen" Fox
Championne du Fight Club
avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 27/09/2009
Age : 27

More About You
Signes particuliers :

MessageSujet: Tu pourrais être ... [pv PAUL]   Mer 25 Aoû - 18:48

    -Qu’est-ce qu’elle fout ici, celle-là ?

    J’arque un sourcil. Je suis sobre. Et quand je suis sobre, je suis agacée encore plus facilement que lorsque j’ai un coup dans le nez. À l’inverse, quand j’ai bu, c’est carrément moi qui agace – non … fait franchement chier – les gens. Je tape du pied par terre. C’est de l’impatience, mais c’est aussi une manière pour moi de focaliser ma soudaine envie de frapper le blondinet sur autre chose. Le tap-tap de mon pied sur la pierre du sol me suffirait, si l’autre cloche ne me fait pas attendre trop longtemps. Une femme arrive derrière lui, me toise de haut en bas et demande ce qui se passe. J’ouvre la bouche mais le blond répond avant. Je le foudroie du regard mais il ne parait même pas le remarquer. En fait, il ne répond pas vraiment. Il dit juste à la fille d’aller voir si Paul pourrait venir. La fille s’éloigne en grommelant. Celle-là est comme le blond; je la vois une fois et je ne l’aime pas. Julian ramène son attention sur moi, regarde un peu partout dehors, mais au lieu de me faire entrer, il se cale bien confortablement dans le cadre de la porte.

    -Comment t’as su où on était ? C’est un repère secret, ici !

    -Oh pitié … Vous êtes une bande de cabots puants. N’importe qui avec un peu de pif vous retrouverait comme ça, dans le temps de le dire !

    Il n’a pas l’air satisfait de sa réponse. Il doit fouiller sa mémoire pour essayer de se rappeler si Paul m’aurait pas indiqué, pendant notre rencontre, l’endroit où ils se planquaient. Voyons … S’il croit ne pas puer, c’est qu’il a le nez sur son odeur 24 heures sur 24. À force, il sent plus rien, c’est clair. J’émets un petit ricanement, ce qui n’a pas l’air de rassurer l’emmerdeur.

    -Avoue-le, demi-portion !

    Je tique. Je me demande qui de nous deux serait la demi-portion si on devait s’affronter. Je ferais qu’une bouchée de toi. J’aurais d’ailleurs bien envie de te le montrer maintenant. J’ai les dents qui grincent. Mais je me retiens pour ne pas lui sauter à la gorge.

    -Ton petit patron t’a promis une grosse somme si tu le conduisais à nous. C’est hors de question que je te laisse entrer ici. Tu peux juste nous attirer des ennuis.

    Il fait un mouvement pour fermer la porte. Moi j’en amorce un pour l’en empêcher. Mais je n’ai pas à le faire, parce qu’une grosse main bloque la porte de l’intérieur. C’est Paul. Je l’ai senti approcher à l’odeur. Un autre cabot puant. Je plisse le nez, croise les bras sous ma poitrine afin de démontrer que je ne suis pas contente du tout de l’accueil qu’on me réserve. Quand la porte s’ouvre en grand, je constate avec satisfaction une expression que je n’avais jamais vue sur le visage de Paul. Ouais … ça je crois bien que c’est de la surprise.

    -Tu comptes me laisser en plan comme un gland ou me laisser entrer ?

_________________

One of us is a knife...
One of us is ripe, baby.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodstainedground.superforum.fr
 
Tu pourrais être ... [pv PAUL]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul Magloire un président qui avait de l'envergure, un leader de fort calibre
» Retro sou Komisyon Ankèt Administrativ Paul Denis
» Vent de panique au Collège St-Paul (koté sa pralé mezanmi)
» Evans Paul dans la tourmente: les deputés parlent...
» Quand Paul Raymond bombarde le pouvoir et l’opposition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloodstained Ground :: La ville :: Résidences :: Squatts :: Quartier général de la Brigade-
Sauter vers: