AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amandine Guerin, dite "Lullaby"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amandine Guerin
Mage Noire
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/12/2009

More About You
Signes particuliers :

MessageSujet: Amandine Guerin, dite "Lullaby"   Jeu 10 Déc - 8:39

| IDENTITÉ
Nom : Guerin
Prénom : Amandine
Surnom : Lullaby
Âge : 16 ans.
Date de naissance : 1er avril.
Sexe : Féminin.
Origines : Elle est née en ville, y a toujours vécu et n'en est jamais sortie.
Race : Socière.
Rang : Mage Noire.


| PHYSIQUE

Description : Si vous croisez un jour une adolescente aux airs de lutin tout droit sorti d'un conte pour enfant, il y a de grandes chances pour que vous ayez rencontré Amandine. Du haut de ses 1m57 on pourrait penser, à juste titre, qu'elle n'a qu'une vue limitée du monde qui l'entoure, mais détrompez-vous. Sous cette cascade de boucles d'un blond doré, que couvre la plupart du temps un bonnet en fausse fourrure aux allures moscovites, se cache un petit être à la tête bien pleine et qui n'a pas oublié d'être séduisant. Pesant vaguement une quarantaine de kilos toute mouillée, la jeune fille n'en est pas anorexique pour autant. Les courbes de la féminités ont déjà fait leur apparition, plaçant tout ce qu'il faut là où il le faut, et son visage poupin porte une bouche que l'on pourrait qualifier de gourmande ainsi que des yeux noisettes qui ont d'ores et déjà fait la preuve de leur efficacité sur la gente masculine.
Amandine s'habille comme les filles de son âge. Elle accumule les paires de jeans et de baskets, craque sur tout petit haut un tant soit peu mignon, et garde les tenues et le maquillage sophistiqués pour les grandes occasions (missions, anniversaires et fêtes).


Signes particuliers : Amandine a souvent l'air un peu perdu ou bien rêveur. Cela lui donne une apparence fragile. Et c'est ce qui fait sa plus grande force, car sous cette apparence de poupée de porcelaine se cache un véritable petit démon. Ne vous y trompez pas : même si elle semble dans la lune, elle a toujours un œil sur vous...


| PSYCHOLOGIE

Description : La ligne de conduite d'Amandine est de toujours agir dans son propre intérêt. Jamais hautaine, jamais un mot plus haut que l'autre, discrète, polie, posée... Mais ses sourires sont faux, tout autant que ses démonstrations d'affection ou sa gentillesse. Ce ne sont là que des artifices pour obtenir ce qu'elle veut, se fondre dans la masse, survivre.
Personne n'ayant jamais été véritablement charitable avec elle, elle ne voit pas pourquoi elle-même se devrait de l'être. La jeune fille pense avant tout à elle, se fait passer en premier dans toutes les situations, et n'apporte son aide que si cela lui rapporte quelque chose. Rien n'est gratuit, on n'obtient rien sans rien. Le monde fonctionne ainsi, et même la bonté n'est guère gratuite, surtout dans le monde d'Amandine.
Cette absence d'investissement auprès des autres a très certainement pour origine les manques affectifs et sociaux qui ont jalonné son enfance, mais aussi et sûrement le fait que son esprit se situe toujours entre deux plans. On dit que certains pouvoirs mentaux peuvent rendre leur utilisateur complètement fou, l'amenant à confondre rêves et réalité, illusions et univers tangible. Si l'adolescente semble parfaitement saine d'esprit, ses absences peuvent laisser penser qu'elle paye toutefois le prix de ses dons.


Ce qu’il pense des autres races : Les autres...Vaste sujet pour la petite blonde. Les autres ne l'intéressent pas en tant que tels. Humains, vampires, sorciers, lycanthropes, ou autre, elle n'a que faire de ceux qui ne lui amènent rien. Si vous êtes en position de marchander vous serez son ami. Si vous la menacez vous serez son ennemi. Elle n'éprouve pas d'affinité ou de dégoût particulier envers aucun des êtres qui côtoient son espace vitale.

Signes particuliers : Cette sorcière est une manipulatrice et ceux qui ne s'en méfient pas tombent systématiquement dans ses filets. Elle est une source inépuisable de renseignements et donc une informatrice précieuse. Elle traite avec quiconque lui apportera un bénéfice, qu'il soit d'ordre financier ou non. Possédant une éthique très personnelle, la seule limite qu'elle s'impose est de ne pas collaborer avec le régime en place, qui de toute manière préfèrerait l'éliminer purement et simplement.


| HISTOIRE

Histoire : Naître un 1er avril peut sembler une grosse farce en soit. Mais il s'agit bien du début de la vie d'Amandine Guerin, fille de Stephan et Marianne Guerin, descendant de l'illustre lignée de mages noires du même nom. La première chose qui frappa Monsieur Guerin fut la blondeur de l'enfant. Si sa femme arborait effectivement une magnifique crinière d'or, lui en revanche portait un catogan d'un indéniable noir de geai. Ce seul fait fit naître quelques doutes dans son esprit quant à la légitimité de sa paternité, doutes qui vinrent s'insinuer dans un couple déjà fragile qui restait uni plus par nécessité et soucis de convenances envers les autres familles de sorciers que par amour.
Une farce, non. Une tragi-comédie alors ? La confirmation du cocufiage de Guerin vint lorsque l'on pu enfin déterminer les pouvoirs de la petite Amandine. Une mentaliste. Une "tordeuse d'esprits", voilà ce qu'elle était. D'où pouvait-elle tirer ces dons alors que sa mère ne maîtrisait que vaguement l'empathie et que son supposé père était un métamorphe reconnu ? Il fut décidé de ne pas faire d'esclandre, mais le mal était fait, et la petite fille allait devoir payer l'addition des parties de jambe en l'air de sa mère avec un autre sorcier de la congrégation. Mise à l'écart, mal aimée, la fillette se montrait renfermée sur elle-même. Mais comment aurait-elle pu rechercher un contact qu'on lui refusait depuis sa naissance et qu'elle avait oublié ? Avant même de recevoir une quelconque éducation magique, elle apprit seule à utiliser en partie ses pouvoirs. Ils lui permettaient d'oublier cette réalité sans saveur pour goûter à la douceur d'autres plans.
Une fois en âge d'apprendre, ses parents refusèrent de l'envoyer dans l'une des académies de magie ayant survécu. Non pas à cause du climat de terreur ambiant, mais plutôt parce que Monsieur Guerin préférait ne pas trop exposer sa "descendance", selon une tactique personnelle voulant que moins elle serait vue, et moins l'ont poserait de questions...Un percepteur fut donc engagé, sorcier parfaitement rompu aux arts mentaux et qu'elle découvrit être son géniteur alors qu'elle entraînait son don de télépathie lors d'une pause. Elle n'en parla jamais à personne, ne posa aucune question, ne fut ni en colère, ni enragée. Cet évènement ne fit que lui confirmer ce qu'elle savait du monde extérieur : tout n'était qu'apparences et mensonge.
Les années passèrent avec une monotonie sans borne, et sa vie prit des airs de drame pur et simple. Les parents Guerin, fiers sorciers pratiquant la magie noire, faisaient évidemment partie l'Académie. Adoptant totalement les idées de la Dame Rouge, ils se montraient très utiles, bien que la plupart des sorciers aient tendance à se méfier des mages noirs. Et même si le père désirait par-dessus tout cacher son état de cocu avéré, il ne put refuser la demande de sa supérieure lorsqu'elle voulu rencontrer sa fille et évaluer son potentiel et son utilité pour l'Académie. Amandine allait sur sa quinzième année et montrait une maîtrise remarquable de ses dons. Sur le chemin ils furent pris dans une rafle. Piège ? Coïncidence ? Qui s'en soucie ? Stephan réussit à passer entre les mailles du filet, Marianne fut tuée, et leur fille neutralisée puis emmenée.
Elle passa quelques temps dans une sorte de laboratoire. Des mois ? Une année entière ? Comment l'aurait-elle vraiment su ? Neutralisée par l'amiante la plupart du temps, on l'emmenait dans des salles dotées d'appareils effrayants, on lui faisait des prises de sang, on lui injectait divers produits qui souvent lui donnaient des maux de tête terribles. Parfois on l'enfermait dans une petite pièce avec une ou plusieurs personnes en blouse blanche qui, après l'avoir soustraite aux effets de l'amiante, lui demandaient d'utiliser ses pouvoirs, de faire telle ou telle chose. Au lieu d'obéir elle perturbait leurs esprits, en prenait possession, les retournant contre les leurs. Une fois, ayant glané suffisamment d'informations dans la tête de ces idiots, elle avait même failli s'échapper. Mais c'était sans compter toutes leurs mesures de sécurité. Dans cet enfer blanc Amandine avait été privée de toute identité. Un numéro lui avait été attribué, et on ne s'adressait à elle que par ce code. Enfin pour ceux qui daignaient s'adresser à elle. Certains chercheurs cependant lui avaient donné un surnom. "Lullaby". Berceuse. "Elle est comme les berceuses qu'on chante aux enfants. Elle endort ta méfiance et s'insinue dans ta tête... Dommage que ce soit une sorcière, elle est sacrément mignonne!"
L'adolescente aurait pu passer sa vie là-bas, qu'elle fut courte ou longue. De toute manière ses tentatives se soldaient toujours par des échecs et elle n'y gagnait que punitions bien senties et menaces en tout genre. Une sorte de résolution avait commencé à s'installer en elle. Elle aurait même pu accepter son sort, si on ne lui avait pas ôté sa liberté. Pas au sens physique du terme, non : elle n'avait jamais connu cette dernière. Mais sa liberté d'esprit. Entravés par l'amiante, ses dons, son refuge lui était inaccessible et c'était là sa seule réelle souffrance. La seule raison aussi qui faisait qu'elle continuait malgré tout à vouloir leur échapper.
Mais une nuit l'impensable arriva. Une alarme se mit à résonner entre les murs immaculés, les hommes en blanc semblèrent prit par une agitation certaine, et tout cet étrange univers fut tout à coup animé. Amandine ne comprit pas grand-chose sur le moment. Si l'alarme ne l'avait pas tirée de son apathie, elle n'aurait même pas sourcillé au son des cris qui se multiplièrent peu à peu. Mais son plus frappant souvenir de cette nuit-là serait ce regard. Dur, violent, portant un mélange subtile de désir et de haine. Un regard qui aurait effrayé tout être sensé, mais qui lui fit plaisir. On la regardait. Quelqu'un la regardait, vraiment. Il ne regardait pas à travers elle, il la regardait elle ! C'est ce qui fit qu'elle se précipita vers les barreaux de sa cellule, vers ce monstre qui s'était arrêté l'espace d'un instant.
"Sorcière ici. On se bouge, sortez-moi tous ces crétins de là en vitesse, si on traîne on va se faire tomber sur le dos !"
Une autre personne était venue lui ouvrir. Elle s'était retrouvée en compagnie d'autres gens à l'air aussi perdu qu'elle, dans le même uniforme qu'elle, encadrés par un groupe plus inquiétant que rassurant. Elle avait enjambé les cadavres sans frémir, n'avait pas bronché à la vue du sang ou de certains membres éparts dont les propriétaires avaient disparu. Elle était libre.
Elle apprendrait par la suite qu'elle avait passé six mois dans ce laboratoire expérimental étudiant la magie, qu'elle avait été libérée par un groupe de loups-garous activistes se faisant appeler la Brigade, et que le géant qui l'avait fascinée l'espace d'un instant n'était autre que leur leader, Paul Mills. La jeune fille fut un temps prise en charge par la Résistance, groupuscule hétéroclite composé d'êtres aux origines diverses mais ayant tous pour but de contrer le règne des humains. Lorsqu'on lui apprit que son père était en vie, elle n'eut aucune réaction. Elle ne souhaita pas le rejoindre et décida de rester au sein des rebelles.
Cela fait maintenant quelques mois qu'elle travaille comme informatrice. Elle fonctionne comme une mercenaire, même si elle n'hésite pas à chercher refuge auprès des résistants qui ne lui refusent rien puisqu'elle leur fournit des informations en échange. Ayant décidé de garder son petit surnom, "Lullaby" est une informatrice de plus en plus connues des réseaux souterrains et illégaux de la ville.


Famille : Son père est en vie mais elle n'a aucun contact avec lui. Il se peut même qu'il ignore qu'elle s'en est sortie. Il n'a jamais cherché à la retrouver et de toute façon ne la portait pas dans son cœur. Sa mère est morte lors de la rafle. Elle n'a jamais eu ni frères ni sœurs. Ne sachant et ne souhaitant pas tisser de liens avec les autres, elle ne possède même pas ce que l'on pourrait considérer comme une famille de cœur.


| AUTRES

Armes : Amandine n'a jamais été formée à l'utilisation d'armes à feu ou d'armes blanches. Elle possède un cran d'arrêt dont elle ne se sépare jamais, pour sa sécurité personnelle. Elle a réussi à se dégoter un petit calibre, mais ne sait absolument pas viser. A moins de se trouver à bout portant, elle aurait bien du mal à abattre une cible si elle devait tirer. La jeune fille préfère de toute façon se servir de ses pouvoirs, même si cela risque de la faire repérer.

Pouvoirs :
• Illusions
• Persuasion (forcer quelqu’un à agir contre sa volonté)
• Télépathie


| DIRTY LITTLE SECRETS

Orgueil
Quelle est la pire chose que vous croyez pouvoir pardonner ? La bêtise.
Votre plus grande fierté: Mes dons. J'en ai une excellente maîtrise pour mon âge.
Votre plus grande erreur : Ne pas avoir cherché à m'enfuir de chez mes parents.
Votre plus grande humiliation : M'être retrouvée privée de mes pouvoirs. Cette situation est bien pire que de se retrouver nue comme un ver !
Ce qui pourrait vous arriver de plus honteux : Echouer dans l'art de la manipulation. Personne ne me résiste.

Gourmandise
Faites-vous attention à votre alimentation, en temps normal ? Oui, ingurgiter n'importe quoi pourrait affecter mes pouvoirs.
Aimez-vous boire ? J'ai essayé l'alcool une fois, l'effet a été désastreux : tout s'est embrouillé dans ma tête et j'ai perdu le contrôle de mon pouvoir de télépathie. Cette cacophonie dans mon crâne ! L'horreur. Je me suis évanouie. Donc j'évite.
Votre odeur préférée ? Le parfum de la violette. La violette est une fleur très futée : lorsqu'on l'a sentie une fois, il faut attendre un certain temps avant de pouvoir humer son parfum de nouveau. C'est une manipulatrice.
Votre péché gourmet : Les sucettes à la cerise.
Qu'aimeriez-vous manger qui serait inavouable ? Du loup-garou. Je suis très curieuse : est-ce plus proche de la viande animal ou de celle de l'être humain ? De toute façon je ne sais même pas quel goût pourrait avoir la viande humaine. Et puis tout ça serait mal vu si je le disais, donc chut...
Jusqu'où iriez-vous pour combler votre faim ? Manger des insectes ou des choses de ce genre. C'est dégoûtant mais il paraît que c'est très nutritif.

Avarice
Êtes-vous, au naturel, une personne généreuse ? Générosité implique gratuité ? Si oui, je ne suis pas généreuse. Si cela implique une contrepartie, alors dans ce cas je suis très généreuse. *rire ironique*
Qu'aviez-vous du mal à partager quand vous étiez enfant ? J'étais seule, alors je n'avais pas à partager mes affaires. Et comme je ne suis jamais sortie de la maison avant le jour où mère est morte...
À quoi vous attachez-vous le plus facilement ? Les rêves. Lorsque je me réveille je les retranscris sur un carnet que je garde sous mon oreiller. Sinon je les oublie. C'est dommage d'oublier les rêves.
Que n'aimeriez-vous pas vous voir faire pour protéger un bien ? Aider les hommes en blanc. Enfin tous ceux qui travaillent pour les humains. Ce sont eux qui m'ont volé mes pouvoirs et m'ont enfermée, je les déteste.

Colère
Qu'est-ce qui vous irrite le plus chez les autres ? Leur existence. Ils prennent de la place et sont bruyants, même quand ils ne parlent pas.
Qu'est-ce qui vous irrite le plus chez vous ? Ma curiosité. A cause d'elle je fouille dans la tête de n'importe qui, et je sais des choses que j'aurais préféré ne pas savoir. Même si je m'en sers de monnaie d'échange.
Votre réaction habituelle face à la contrariété : Je me coupe du monde. Les gens me traitent parfois d'autiste, mais au moins dans ma tête ils ne peuvent pas venir m'embêter.
La réaction que vous ne voudriez pas avoir face à une contrariété : Exploser et me mettre à crier. Les gens verraient qu'en fait ils m'insupportent, que je ne suis pas sympa, que je me moque bien de ce qui peut leur arriver. Et alors je perdrais mon confort et ma sécurité.
La chose sur laquelle vous passez le plus souvent vos nerfs : Rien. Quand je suis énervée je me cache à l'intérieur de ma tête et tous mes soucis s'en vont.
Vous êtes du genre à hurler, à crier ou à tout casser ? Surtout pas ! Si je veux que les gens agissent dans mon intérêt, ils doivent m'apprécier. Et pour être apprécié il faut se montrer poli et serviable. Ca me permet d'utiliser plus facilement mes pouvoirs sur eux. J'ai plus de difficultés sur les esprits forts qui se méfient.

Luxure
Votre rapport avec votre sexualité : Je ne connais pas cette chose-là. D'abord parce que je n'ai jamais vraiment été en contact avec d'autres êtres que mes parents ou mon précepteur. Enfermée dans ma chambre je n'ai pas vu grand chose du monde extérieur, et quand j'en suis sortie j'ai été isolée de nouveau. Je connais la théorie, certaines pratiques qui en découlent, et tous les problèmes que cela semble causer : je l'ai vu dans la tête de pleins de gens. Mais c'est tout.
Qu'est-ce qui est le plus souvent à l'origine de votre désir ? Je ne ressens pas de désir. C'est normal ou pas ? Je ne sais pas. De toute façon rien ne m'enthousiasme jamais réellement, même ce qui est censé amuser ou faire saliver. Alors l'excitation... Je...non.
Croyez-vous que le l'érotisme est en lien avec l'amour ? Je n'y connais rien. De ce que j'en ai vu, certains pensent que oui, d'autre que non. Je ne vois pas l'intérêt d'un tel questionnement en fait.
Votre fantasme avec lequel vous vivez quotidiennement, que vous assumez : J'aimerais pouvoir me libérer de mon corps. Ne plus être obligée d'avoir les pieds sur terre. Mais si vous parlez de fantasmes sexuels... Eh bien je peux vous en citer beaucoup, mais ce ne sont pas les miens, seulement ceux que j'ai découverts chez d'autres.
Votre orientation sexuelle : Les femmes se tournent vers les hommes et procréent. Je suis une femme. Si on devait m'obliger à choisir je prendrais un homme, histoire de ne pas faire ça inutilement. Après tout il paraît que les sorciers sont en voie de disparition.
Votre fantasme inavouable : Etre aimée, tout simplement. Mais quelle en serait l'utilité ? C'est juste stupide et je préfère ne pas en parler.
Le fantasme inconnu : Faire l'amour avec de nombreux partenaires, multiplier les contacts, toucher, être touchée, pour se sentir appartenir un peu plus au monde physique. Et découvrir pourquoi le sexe semble faire tourner le monde autant que l'argent et le pouvoir.
Nommez quelques personnes qui font partie de vos fantasmes : Pas de fantasme conscient, et pas de référents. Mais dans certains de ses rêves il y a un regard insistant qui revient...

Envie
Quelle estime avez-vous de vous-même ? Plutôt bonne.
Que feriez-vous, dans l'extrême, à une personne plus belle que vous ? Rares sont les personnes réellement plus belles que moi. Pour celles qui le sont, j'aime bien utiliser mes dons pour les persuader du contraire. On s'amuse comme on peut, voyez-vous.
Qu'enviez-vous à votre entourage ? Les gens qui m'entourent n'ont pas l'air de s'ennuyer à longueur de journée, eux.
La personne que vous admirez le plus : Comment peut-on admirer quelqu'un ? Ce qui est matériel n'est que provisoire de toute manière.
La personne que vous enviez le plus : Les autres en général. Je les envie pour cette facilité qu'ils ont à exister. Mais c'est tout relatif, vu que c'est ce qui fait qu'ils sont si faciles à berner...
Quelque chose que vous possédez mais que vous détestez : L'attraction physique que j'exerce sur certaines personnes, en particulier tout ce qui appartient au sexe masculin. Du coup des gens viennent me parler même quand je veux être tranquille, et ils perturbent ma concentration.

Paresse
Supportez-vous la pression ? Pas vraiment, mais j'y échappe facilement grâce à mes dons.
Supporteriez-vous de vivre dans un endroit mal tenu ? Oui, tant que je ne suis pas privée de mes pouvoirs.
Aimez-vous sortir ? Cela m'est égal : je n'ai pas besoin de sortir pour m'évader.
Êtes-vous quelqu'un de stressé ? Lorsque j'étais coupée des autres plans je me suis sentie très stressée. Mais en temps normal je ne le suis pas le moins du monde.
Quel serait, pour vous, le comble de la paresse ? Obtenir quelque chose sans contrepartie, sans rien avoir à faire en échange.


| VOUS
Pseudo/prénom : toujours Neko²
Sexe : toujours féminin (pas d'opération prévue Razz)
Âge : toujours 26 (ça va pas durer xD)
Votre niveau moyen de disponibilité : fréquent (ouais bon c'était variable ces derniers temps j'avoue)
Comment avez-vous connu le forum ? tout pareil
Vous en pensez quoi ? et tout pareil Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amandine Guerin, dite "Lullaby"   Jeu 10 Déc - 8:58

    Bienvenue à toi, petite enfant Twisted Evil
    Diantre que tu es toute petite, tu es à croquer !
    Je t'accueil à bras ouverts dans notre monde Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Amandine Guerin
Mage Noire
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/12/2009

More About You
Signes particuliers :

MessageSujet: Re: Amandine Guerin, dite "Lullaby"   Jeu 10 Déc - 9:01

*se méfie mais le gratifie tout de même d'un grand sourire*

Je vous en remercie. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damah
Démon de la Gourmandise - Gros Vilain Cochon
avatar

Messages : 402
Date d'inscription : 28/09/2009

More About You
Signes particuliers :

MessageSujet: Re: Amandine Guerin, dite "Lullaby"   Jeu 10 Déc - 10:29

Je déteste lire les fiches.

Je ne suis pas fait pour être admin.

C'est bon Razz

Adorable petite sorcière.

Je te valide, joue bien Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amandine Guerin, dite "Lullaby"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amandine Guerin, dite "Lullaby"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plateforme EMX-T2 dite "Syneos"
» jane&lullaby - on dit "ça va" pour éviter les "pourquoi" ?
» SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "Sud"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloodstained Ground :: Avant tout :: Présentations :: Sorciers-
Sauter vers: